Leadership coaching


Chef d'orchestre plutôt que surhomme…

Oublié le mythe du leader surhomme, le leader d'aujourd'hui doit favoriser les individualités, les complémentarités et les controverses au sein de son équipe. Comprendre les interactions systémiques entre les structures, les personnes et les objectifs. Savoir moduler son influence pour créer un réel enthousiasme au sein de son équipe.

Idées Clefs :

L'influence systémique. Le pouvoir systémique correspond à la capacité influencer une organisation tout en accordant du choix et de la liberté aux acteurs. Une approche paradoxale, puisqu'avec moins de contrôle, on exerce plus d'influence.

La stratégie de changement. Quel système va s'avérer pertinent pour piloter le changement ? Comment mobiliser les acteurs matériels et immatériels nécessaires ? Animer leurs contradictions, leur donner la capacité de changer ?

La prise de décision systémique. Les capacités de décision sont limitées par la complexité de l'information disponible. Fort de ce constat, les stratégies de simplification sont souvent rassurantes mais peu efficaces. On peut alors adopter une stratégie plus dynamique de prise de décision qui conduira à plus de flexibilité.

Posture et identité du leader. Savoir lâcher du pouvoir, adopter un profil bas, poser des questions et faire confiance à son entourage … Voilà quelques unes des compétences du leader ! La posture d'un leader, c'est l'ensemble de ses attitudes qui favorisent les actions pertinentes et utiles pour son environnement.

Manager et faire émerger des leaders. Comment devenir un leader efficace ? En faisant émerger d'autres leaders dans son entourage. Ce processus simple permet un co-apprentissage qui construit en même temps l'identité des leaders.

Le leadership n'est pas ce qu'on dit…

Les mythes relatifs au leadership véhiculent des images glorieuses. Le leader serait un homme au pouvoir, à la stratégie et au charisme exceptionnels. Et pourtant, ces images ne tiennent guère la route. Dans une société plus complexe, les leaders n'agissent plus seuls. Le leadership consiste à inclure : susciter le désir plutôt que la contrainte. Accompagner les engagements. Renforcer les identités et les controverses. Savoir se montrer indifférents aux résultats court terme.

L'axe premier du leadership est donc l'inclusion des hommes, des femmes et des organisations dans le co-gestion d'un projet.

Modalités du Coaching :

• Un bilan systémique individuel de départ. • Un coaching d'accompagnement sur un an. • Des outils de coopérations axés sur le leadership.

Répondez à cet article :

Votre nom (ou pseudonyme)
Votre commentaire*

Soumettre

0 commentaire(s)