Jeu de la bière


Introduire les principes de la systémique

Effet de boucle, effet boule de neige, effet retard … ? Comment mieux que par un jeu "grandeur nature" s'initier à la systémique. Le jeu de la bière, c'est une demi-journée conviviale avec une équipe pour illustrer les différentes façons de s'extirper de la complexité.

Une chaîne logistique. Les joueurs simulent une chaîne logistique de distribution de bière (usine, distributeur, grossiste, détaillant). Ils doivent honorer les commandes des consommateurs tout en gérant leurs stocks, leurs approvisionnements et leurs coûts.

Des pièges. D'apparence simple, le jeu joue sur la difficulté à gérer la complexité (plusieurs décideurs) et les délais (entre décision et mise en œuvre). Les joueurs prennent des décisions qui leur paraissent censées ! Mais au final les résultats sont fréquemment désastreux…

4 à 40 joueurs. Ce jeu dure environ une demi-journée, débriefing et présentation de la systémique compris. Il peut se jouer en équipe restreinte (4 joueurs minimum) et jusqu'à 40 joueurs environ sans problème sur plusieurs tables concurrentes, avec plusieurs animateurs.

Les concepts clefs de la “5ème Discipline”. Effet de boucle, effet boule de neige, effet retard … Ce jeu et la présentation qui s'ensuivent mettent en évidence les effets systémiques de base présentés par la 5ème discipline de Peter Senge.

De quoi alimenter une discussion fournie au sein de l'équipe. Quels effets constate-t-on dans l'entreprise ? Comment tente-t-on de les gérer ? Comment faudrait-il procéder pour avoir une approche plus systémique ?

Partie d'échecs intellectuelle ou jeu d'équipe relationnel ?

Au sortir du petit déjeuner, les cadres de l'entreprise sont médusés. On leur a transformé leur salle de séminaire. Sur chaque table trône une immense damier (2 mètres de long) sur lequel sont dessinés des flux, des aires de stockage … Des dizaines, des centaines de jetons de couleur symbolisent des packs de bière.

On leur demande à présent d'occuper une position dans le jeu (usine, distributeur, grossiste, détaillant), seul ou en binôme.

Et puis on y va. Première semaine, les consommateurs viennent s'approvisionner, il faut bouger les stocks, gérer ses approvisionnements, construire sa stratégie afin de minimiser les coûts de la chaîne de distribution…

Ça n'a l'air de rien jusqu'à ce que les premières ruptures de stock s'annoncent. Les uns et les autres se regardent. Y a-t-il parmi eux un coupable ?

Ce n'est qu'au moment du débriefing qu'on comprendra qu'il vaut mieux incriminer le système que les acteurs…

Animateurs : Henry Roux de Bézieux

Henry Roux de Bézieux : Ingénieur ETH-Z et DEA en formation des adultes, 45 ans. Henry Roux de Bézieux est consultant en management depuis 1985. La créativité et la pertinence de son approche ont été appréciés en Europe, en Amérique du Nord et en Afrique du Sud.

Répondez à cet article :

Votre nom (ou pseudonyme)
Votre commentaire*

Soumettre

0 commentaire(s)