La systémique de 3ème génération :


Y a-t-il enfin une systémique pour les systèmes sociaux ?

La systémique appliquée aux organisations, qu'est-ce que c'est ? En quoi est-ce que les entreprises sont concernées ? Modélisation, conception des projets, régulation des rapports humains… Quels sont les champs d'application, les expériences réalisées, les défis à relever ? Une conférence conviviale suivie d'un débat.

La conférence :

Un briefing détaillé. Comprendre les enjeux de l'auditoire, les particularités de l'institution afin d'ajuster au mieux la conférence.

Une conférence ajustable. De 20 à 90 minutes selon les circonstances, la conférence présente les idées phare de la systémique de 3ème génération ainsi que ses applications à la conception de projet.

Un débat. Séance de questions / réponses, échange avec l'auditoire, débat formel… Ce temps d'échange s'ajuste aux desiderata du client.

Les thèmes clefs :

Comprendre. La systémique ne date pas d'hier. Dans son histoire se reflète les grandes évolutions scientifiques et sociales du 20ème siècle. Peut-on y voir des tendances pour le 21ème ?

Utiliser. Sortie des laboratoires et des universités, la systémique devient une discipline pragmatique pour le chef de projet et le manager.

Contextualiser. A quel moment utiliser la systémique ? Dans quel but ? En complément de quelles approches ? En respectant quelles limites ? Avec quels risques, quels bénéfices ?

Provoquer. Provoquer la réflexion, le débat, le jeu, la curiosité, l'apprentissage… La systémique est une approche ludique et créative.

Partie d'échecs intellectuelle ou jeu d'équipe relationnel ?

La systémique, est-ce une discipline intellectuelle ? Une façon de penser ? En apparence oui.

Mais la pratique du projet systémique, c'est d'abord un mode de relation. Confrontation des points de vue, complémentarité des niveaux d'analyse. Rapidité des conceptions, fréquence des itérations. Proximité des rapports, distance des perceptions.

Loin de la froide rigueur Taylorienne, le systémique redéfinit les frontières entre les êtres et les organisations. L'adversaire d'hier devient le partenaire de demain. le sceptique est mis à contribution de façon positive, le petit chef se découvre maillon d'une chaîne plutôt que seul maître à bord.

Si la systémique apporte tant à la conception de projet, c'est parce qu'elle contribue à redéfinir un espace commun dans lequel il n'y a plus de perdants et de gagnants, mais de la créativité et de la coopération.

Conférencier : Henry Roux de Bézieux

Cursus : Ingénieur ETH-Z et DEA en formation des adultes, 45 ans. Henry Roux de Bézieux est consultant en management depuis 1985. La créativité et la pertinence de son approche ont été appréciés en Europe, en Amérique du Nord et en Afrique du Sud.

Répondez à cet article :

Votre nom (ou pseudonyme)
Votre commentaire*

Soumettre

0 commentaire(s)