Les constellations : Arnaque ou trait de génie ?


Bénéfices et limites des constellations systémiques

Faut-il faire confiance à cet outil au delà du spectacle qu'il offre ? Est-il capable de résoudre des problèmes d'entreprise. Si l'on peut clairement répondre oui à ces deux questions, il faut aussi dénoncer les dérives (déjà) présentes de cette approche qui n'est pas encore aboutie.

Des bénéfices clairs

Le caractère précis (presque mathématique) des constellations systémiques apporte des bénéfices clairs :
- Un diagnostic rapide et visuel des dysfonctions de l'entreprise, de l'équipe ou du service.
- Une détection pertinente des sources de disfonctionnement et des dynamiques sous-jacentes qui souvent ont échappé à l'analyse rationnelle.
- La visualisation claire de pistes de solutions pertinentes.
- Une impulsion forte auprès de tous ceux qui ont vus la constellation pour les motiver au changement.

Assez impressionnantes lorsqu'elle sont bien animées, les constellations partent souvent de situations complexes et confuses qu'elles clarifient, les rendant lisibles et donnant un sens nouveau et plus profond à une dynamique complexe.

A ce titre, les constellations systémiques peuvent apporter de réels bénéfices et contribuer de façon innovante à la résolution de problèmes en entreprise.

Un outil controversé

Toutefois, les constellations sont controversées et méritent de l'être. Si le spectacle peut fasciner, l'outil appelle des réserves. Certes, il s'agit d'une démarche nouvelle qui échappe clairement aux canons de la science cartésienne en faisant appel à l'intuition, à l'image, à la mise en scène collective. Voilà qui dérangera les ringards mais c'est plus une question de forme que de fond.

Les reproches principaux auxquels les constellateurs d'entreprise s'exposent sont d'un autre ordre.
- Non professionnalisme. La moitié environ des constellateurs rencontrés par l'auteur n'ont peu ou pas d'expérience en entreprise. Méconnaissant les mécanismes et concepts de base du management, n'ayant jamais piloté une équipe à titre personnel, ils n'ont pas de légitimité à prétendre faire ce qu'ils font et sont à fuir.
-  Confusion entre la carte et le territoire. Le cadre conceptuel des constellations date (des années 1930) puisqu'il s'agit d'une discipline qui s'appuie sur la systémique de 2ème génération (Bertanlaffy, cybernétique de Wiener, etc). Les constellateurs se bercent donc volontiers de l'illusion qu'ils ont compris le système … Alors qu'il n'ont fait qu'en dresser une carte au mieux approximative, au pire constituée de projections.
- Directivité. Imbu de leur modèle qu'il vantent volontiers comme "l'approche thérapeutique par exellence", certains constellateurs se laissent aller à une dérive autoritaire, voire sectaire. Cette dérive semble malheureusement confortée par la posture de Bert Hellinger, l'inventeur des constellations.
- Impasse financière. Ce serait injuste de reprocher à des constellateurs souvent dévoués et bien intentionnés de ne pas gagner correctement leur vie. La précarité financière dans lequel leur métier les plonge peut toutefois avoir des répercussions négatives sur la qualité du travail, obligation d'aller vite pour traiter plus de cas, attitude racoleuse et donc peu déontologique, etc.

Une approche à faire aboutir

Les réserves formulées ci-dessus pourraient inciter à abandonner complètement cet outil au regard de ses lacunes. Ce serait toutefois dommage de jeter le bébé avec l'eau du bain. Les constellations présentent une façon de travailler innovante et complémentaire des approches traditionnelles de l'organisation dont on aurait tort de se priver. On ne peut qu'espérer que l'approche se professionnalise, se dote d'un cadre théorique à jour et de pratiques plus respectueuses des individus. Faute de quoi les constellations emprunteront vraisemblablement le chemin d'une déconsidération et d'un oubli regrettables.

Répondez à cet article :

Votre nom (ou pseudonyme)
Votre commentaire*

Soumettre

1 commentaire(s)

Par Florence B le 13/05/2013

et des commentaires quand ça se passe bien? parce que des Constellations qui se passent bien et libèrent, ça existent ! des praticiens humbles, qui font correctement leur boulot... qui aident les personnes à faire un pas de plus, qui débloquent des situations inextricable en 1h... il y en a... peut-on en avoir un descriptif aussi ? Les constellations ne seront jamais abouties... puisqu'elles sont toujours changeantes... reste à l'animateur et aux participants d'accepter ou pas de se servir de cet outil "la phénoménologie" à des fins qui en valent la peine, et de façon correctes... la responsabilité incombe à l'animateur ET aux participants... bien à vous.