Jamshid Gharajedaghi, Systems Thinking, Managing Chaos and Complexity, A Platform for designing business architecture, Butterworth Heineman, Boston, 1999.


arton26.jpg

La première partie du livre est consacrée à un exposé assez détaillé des principes de la systémique de troisième génération, celle qui s'efforce “d'objectiver la subjectivité humaine”. La deuxième partie du livre est consacrée à six études de cas concernant six entreprises américaines.

Commentaire :

Au premier coup d'œil, on dirait le livre idéal. Il démarre sur une présentation théorique succincte des outils et des approches de l'auteur. Tout est très opérationnel, orienté entreprise et on est en pleine systémique “de troisième génération”. On parle de plan stratégique, de calcul des prix de revient, de système de contrôles, etc. Oubliés les modèles “biologiques” de Joël de Rosnay et autres ésotérismes français. Ici c'est du sérieux, et jusque là, pas de problème. Là où ça se gâte, c'est en deuxième partie. L'auteur annonce six exemples vécus, six étude de cas (concernant la chaîne hôtellière Marriott, une Mutuelle d'Assurance Maladie, etc.). Et là, ça patine un peu dans la choucroute. Le texte manque de clarté, il est difficile de comprendre quel diagnostic a été posé, quelles actions effectuées. L'auteur ne fait pas le lien avec ce qu'il a exposé en première partie. Dommage.

Un excellent concept de livre, donc, mais seule la première partie s'avère à la hauteur.

L'auteur : Après avoir été Professeur de Science des Systèmes à la Wharton School (University of Pennsylvania), Jamshid Gharahedaghi dirige actuellement INTERACT, société de conseil et de développement organisationnel.

Répondez à cet article :

Votre nom (ou pseudonyme)
Votre commentaire*

Soumettre

0 commentaire(s)